En cas d'urgence

  •  Appelez le 17 pour une intervention de la police
  • Signalez par sms au 114 ou en ligne
    Ces numéros d’urgence sont gratuits et peuvent être composés à partir d’un téléphone fixe ou portable, même bloqué ou sans crédit.
  • Pour obtenir des informations et être accompagné, appelez le 3919, numéro d’écoute national, destiné aux femmes victimes de violences, à leur entourage et aux professionnels concernés.
    Appel anonyme et gratuit du lundi au dimanche : de 9h00 à 22h00 du lundi au vendredi et de 9h00 à 18h00 samedi, dimanche et jours fériés

Comment sommes-nous financés ?

Découvrez-ici notre modèle de financement et les perspectives d’évolution de La Maison des femmes.

Le financement de La Maison des femmes : un modèle original

La Maison des femmes est une unité fonctionnelle du Centre hospitalier Delafontaine, mais les fonds publics sont loin de couvrir son budget de fonctionnement. Ainsi, l’action de l’unité de soins est soutenue par l’activité d’une association d’intérêt général éponyme.

Le financement de La Maison des femmes repose sur trois sources distinctes : des subventions institutionnelles, des ressources privées, issues d’entreprises, de fondations et de particuliers ainsi que des ressources propres, issues des produits des consultations.

Ce modèle économique original garantit l’indépendance de La Maison des femmes et lui permet d’ajuster ou de développer ses actions avec plus de souplesse et de réactivité.

Association contre les violences faites aux femmes : notre besoin de financement

Créée grâce au soutien de mécènes privés et de partenaires publics, La Maison des femmes fait appel à la générosité de tous pour pérenniser son fonctionnement et développer ses activités. Les fonds privés représentent près d’un tiers de notre budget de fonctionnement.
Le soutien et la fidélité de nos partenaires et donateurs nous permettent de proposer notamment à nos patientes des ateliers psycho-corporels et d’amélioration de l’estime de soi, ainsi qu’un accompagnement social et juridique renforcés.

C’est notamment grâce à la confiance sans cesse renouvelée de nos généreux et fidèles donateurs que l’extension de La Maison des femmes verra le jour en avril 2021.

Aujourd’hui, notre projet est de dupliquer La Maison des femmes et de soutenir la création de nouvelles structures partout en France. Pour cela nous avons créé le collectif Re#strart, Soigner et Partager

Pourquoi donner à notre association contre les violences faites aux femmes ?

Devenir partenaire de La Maison des femmes, c’est s’engager activement dans la lutte contre les violences faites aux femmes, en participant au bon fonctionnement et au développement de notre structure. C’est aussi donner de la visibilité à notre combat, et nous aider à améliorer un modèle unique qui pourrait essaimer sur le territoire national.

Découvrez-ici le détail des paliers de dons et leur impact sur la vie de notre association contre les violences faites aux femmes, ainsi que les perspectives d’évolution de La Maison des femmes.

Soutenir La Maison des femmes, c’est s’engager activement dans la lutte contre les violences faites aux femmes, en participant au bon fonctionnement et au développement de notre structure. C’est aussi donner de la visibilité à notre combat, et nous aider à améliorer un modèle unique qui à vocation à être dupliqué sur le territoire national.

Le saviez-vous ? Chaque don à La Maison des femmes ouvre droit à une réduction d’impôt :
• En tant que particulier vous pouvez déduire 66% du montant de votre don
• En tant qu’entreprise vous pouvez déduire 60% du montant de votre don

Partager
Découvrez-ici l’impact de votre soutien sur la vie de notre association contre les violences faites aux femmes, ainsi que les perspectives d’évolution de La Maison des femmes.