En cas d'urgence

  •  Appelez le 17 pour une intervention de la police
  • Signalez par sms au 114 ou en ligne
    Ces numéros d’urgence sont gratuits et peuvent être composés à partir d’un téléphone fixe ou portable, même bloqué ou sans crédit.
  • Pour obtenir des informations et être accompagné, appelez le 3919, numéro d’écoute national, destiné aux femmes victimes de violences, à leur entourage et aux professionnels concernés.
    Appel anonyme et gratuit du lundi au dimanche : de 9h00 à 22h00 du lundi au vendredi et de 9h00 à 18h00 samedi, dimanche et jours fériés

Comment aider une victime ?

Vous connaissez une femme victime de violences ou vous êtes témoin de violences sur une femme ? Voici des clés pour aider une victime.

Aider une femme victime de violences : que faire ?

Vous avez été témoin ou informé d’une situation de violences, et vous souhaitez agir ? Voici quelques clés pour aider une victime de violences. Vous pouvez aussi retrouver des informations sur les démarches à suivre sur le site  https://arretonslesviolences.gouv.fr/je-suis-temoin/que-faire-quand-la-victime-se-confie

Témoin de violences dans la sphère privée : que faire ?

En France, une femme décède tous les trois jours sous les coups de son conjoint et on estime que 5 à 10% des Français ont été victimes de violences sexuelles dans l’enfance.

Si vous êtes témoin ou que vous soupçonnez une situation de violences dans la sphère privée, certains réflexes peuvent aider la victime.

Dans certains cas, les victimes peuvent se confier à vous sur les violences dont elles sont ou ont été victimes. Vous devez bien sûr respecter la parole et les choix de la victime, votre écoute bienveillante est une première étape essentielle.  Les associations d’aide aux victimes de violences sexistes et sexuelles – le 3919 et le Collectif féministe contre le viol-, sont aussi à l’écoute des personnes témoins de violences. N’hésitez pas à vous faire conseiller, accompagner ou à leur poser vos questions sur la meilleure manière d’aider la victime.

Toutes les interventions auprès des personnes victimes de violences doivent viser à les aider à retrouver leur sécurité, leur intégrité, leur autonomie et leurs compétences. Il peut être nécessaire de l’aider à trouver des professionnels spécialisés sur lesquels s’appuyer et rester disponible pour ses demandes ponctuelles (écoute, mise en sécurité ponctuelle, conservation de ses documents précieux, témoignages de ce qu’on a pu voir ou entendre une attestation officielle (document cerfa : via   https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R11307 )

Si la situation présente un danger grave et immédiat, contactez le 17, pour une intervention des forces de l’ordre.

Témoin de violences dans le cadre professionnel ou scolaire : que faire ?

Vous pouvez aussi être témoin d’une situation de violences ou de harcèlement sur votre lieu de travail ou d’études. Que les violences soient verbales, psychologiques, physiques ou sexuelles, n’hésitez pas à les signaler auprès des personnes référentes : votre hiérarchie ou un représentant du personnel dans le cadre professionnel ou le personnel encadrant dans le milieu scolaire.

La Maison des femmes propose des formations dédiées à la prise en charge des violences faites aux femmes. Si vous êtes un professionnel de santé, ou d’un autre secteur (droit, éducation, etc.), et que vous souhaitez apprendre à déceler les signes et aider les victimes de violences, rendez-vous dans l’espace dédié « Programmes de formations & prévention de La Maison des femmes » de notre site . 

Témoin de violences ou de harcèlement dans l’espace public : que faire

81% des femmes en France ont déjà été victimes de harcèlement sexuel dans les lieux publics.

Si vous en êtes témoin, vous devez aider la victime. Vous pouvez proposer spontanément votre aide à la victime, n’hésitez pas à solliciter d’autres témoins autour de vous, ou à faire appel au personnel de sécurité, aux forces de l’ordre, à contacter les numéros dédiés à la lutte contre le harcèlement dans les transports ( Tel 3117 ou sms 31177 dans les trains) ou à appeler la police en cas d’urgence.

Témoin de violences : signaler et après ?

La Maison des femmes propose un accompagnement global aux femmes en difficulté ou victimes de violences, pour qu’elles puissent sortir des violences et se reconstruire. Notre modèle de prise en charge unique, basé sur une expertise médicale et un accompagnement pluridisciplinaire, nous permet d’aider progressivement les femmes à retrouver l’autonomie. Pour en savoir plus sur notre structure, rendez-vous sur la page « Qui sommes-nous ? »  de notre site

Partager