En cas d'urgence

  •  Appelez le 17 pour une intervention de la police
  • Signalez par sms au 114 ou en ligne
    Ces numéros d’urgence sont gratuits et peuvent être composés à partir d’un téléphone fixe ou portable, même bloqué ou sans crédit.
  • Pour obtenir des informations et être accompagné, appelez le 3919, numéro d’écoute national, destiné aux femmes victimes de violences, à leur entourage et aux professionnels concernés.
    Appel anonyme et gratuit du lundi au dimanche : de 9h00 à 22h00 du lundi au vendredi et de 9h00 à 18h00 samedi, dimanche et jours fériés

12/10/2021

Colloque Re#Start

22 porteurs de projets de Maisons des femmes se sont réunis le 1er Octobre à Marseille pour lutter contre les violences faites aux femmes sur l’ensemble du territoire

Marseille, 1er octobre 2021. 22 porteurs de projets de « Maisons des femmes » se sont réunis à l’Hôpital de la Conception à Marseille, sous l’égide du collectif Re#Start – Soigner / Partager. Un temps d’échange inédit pour 90 soignants venus de toute la France.

 

Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et marraine du collectif Re#Start, a ouvert ce premier séminaire aux côtés de François Crémieux, directeur général de l’AP-HM, de la Pr Florence Bretelle, qui porte le projet La Maison des femmes Marseille-Provence, de la Dr Ghada Hatem, fondatrice de La Maison des femmes de Saint-Denis et de la chanteuse Inna Modja, marraine de La Maison des femmes de Saint-Denis.

 

« La lutte contre les violences faites aux femmes constitue une priorité du Gouvernement depuis 2017. Dans ce contexte, les structures d’accueil des femmes victimes de violences sont indispensables pour permettre aux victimes de s’extraire du cycle des violences et de se reconstruire. Je considère qu’il est dès lors essentiel d’en étoffer le maillage sur notre territoire. C’est pourquoi je soutiens résolument les Maisons des femmes et je forme le vœu que cette initiative puisse essaimer » a déclaré Élisabeth Moreno.

 

Les Maisons des femmes sont des structures de soin dont l’objectif est d’offrir aux femmes en difficulté ou victimes de violences une prise en charge pluridisciplinaire de proximité. Créées sur le modèle de La Maison des femmes de Saint-Denis, elles sont portées par des soignants, et adossées à un établissement de santé.

Un rapport de l’IGAS, publié en 2017, reconnaissait La Maison des femmes de Saint-Denis comme un modèle à dupliquer et à soutenir, et recommandait la création d’une mission d’intérêt général (MIG) pour en financer la duplication. Et c’est à l’occasion des conclusions du Grenelle des violences conjugales que le ministère des Solidarités et de la Santé annonçait, fin 2020, la création de cette MIG à hauteur de 5 millions d’euros.

Soucieux de promouvoir un travail collaboratif et d’être force de proposition auprès du gouvernement, les professionnels engagés dans cette prise en charge ont choisi de se constituer en collectif. Re#Start a ainsi vu le jour en mars 2021 et regroupe à ce jour une dizaine d’équipes réparties sur l’ensemble du territoire.

Ce premier séminaire aura permis aux participants de renforcer leur collaboration, de définir les règles de bonne pratique qui s’imposeront aux membres du collectif et de poser les bases de futurs travaux de recherche dont l’objectif premier sera d’évaluer l’impact de ces nouveaux parcours de soin.

 

 

« Emmanuel Macron, Président de la République, a annoncé dans son discours « Marseille en Grand », au Palais du Pharo le 2 septembre, son soutien au projet de Maison des femmes Marseille Provence. L’AP-HM et les collectivités locales, avec le concours de l’ARS Paca et des services de l’Etat se mobilisent autour de ce beau projet pour accélérer son ouverture. Les équipes hospitalières de la maison des femmes ont imaginé un projet innovant et structurant en faveur des femmes vulnérables ou victimes de violences, incluant leurs enfants » a rappelé Francois Crémieux, Directeur Général de l’AP-HM.

 

 

Les mécènes engagés aux côtés du collectif Re#Start étaient également présents : les fondations Kering, RAJA-Danièle Marcovici, Sanofi Espoir, Sisley-d’Ornano, le Fonds L’Oréal pour les Femmes, le Fonds de dotation DAPAT, ainsi que les entreprises Accor, AXA France, Korian, et Superga Beauty apporteront leur soutien aux structures éligibles au soutien de l’État via le financement par la MIG.

 

 

« Le ‘Club des mécènes Re#Start’ est convaincu de la pertinence du modèle « Maison des femmes ». Notre objectif est d’offrir aux projets de duplication un accès facilité à des mécènes afin de contribuer à un financement mixte, public et privé. Nous invitons d’autres entreprises à nous rejoindre afin de permettre à encore plus de femmes de sortir des violences et se reconstruire » a déclaré Céline Bonnaire, pour le Club des mécènes Re#Start, Déléguée générale de la Fondation Kering.

 

Partager