En cas d'urgence

  •  Appelez le 17 pour une intervention de la police
  • Signalez par sms au 114 ou en ligne
    Ces numéros d’urgence sont gratuits et peuvent être composés à partir d’un téléphone fixe ou portable, même bloqué ou sans crédit.
  • Pour obtenir des informations et être accompagné, appelez le 3919, numéro d’écoute national, destiné aux femmes victimes de violences, à leur entourage et aux professionnels concernés.
    Appel anonyme et gratuit du lundi au dimanche : de 9h00 à 22h00 du lundi au vendredi et de 9h00 à 18h00 samedi, dimanche et jours fériés

18/10/2021

Rapport d’activité 2020 : une année hors norme à La Maison des femmes

Le rapport d’activité 2020 présente les étapes qui ont marqué le développement de La Maison des femmes en cette année particulière et souligne le soutien extraordinaire apporté par l’ensemble des partenaires, mécènes, ami.es, donateur.ice.s, acteurs et actrices de la lutte contre les violences faites aux femmes.

2020, qui restera dans les mémoires comme « l’année COVID », a doublement impacté La Maison des femmes. D’abord bouleversée dans sa mission d’accompagnement lors du premier confinement, elle a ensuite fait face à une forte hausse des demandes de prises en charge. Les travaux du projet d’extension de la structure ont démarré à l’automne, imposant des contraintes pénibles aux soignant.es dans leur quotidien, mais porteurs d’espoir pour de bien meilleures conditions de travail. Dans le même temps, l’année 2020 a aussi été marquée par une mobilisation extraordinaire, une véritable épidémie de générosité.

 

Le rapport d’activité 2020 présente les étapes qui ont marqué le développement de La Maison des femmes en cette année particulière et souligne le soutien extraordinaire apporté par l’ensemble des partenaires, mécènes, ami.es, donateur.ice.s, acteurs et actrices de la lutte contre les violences faites aux femmes.

 

=> Consulter notre rapport 2020

 

Ce qui porte La Maison des femmes

 

La Maison des femmes est aujourd’hui reconnue comme un modèle pionnier, une réponse concrète à la question des violences faites aux femmes. Cette première partie du rapport d’activité 2020 rappelle les fondamentaux de La Maison des femmes, née d’une démarche de terrain en juillet 2016. C’est aussi l’occasion de revenir sur son identité hybride, de rappeler l’ensemble de ses activités et son fonctionnement transversal – unités de soins, permanences juridique et policière, groupes de parole – et de mettre en lumière les femmes et les hommes qui y œuvrent au quotidien.

 

« Aucun de nous, tout seul, ne peut réparer la violence. C’est la force d’une équipe, cohérente, engagée, militante, qui travaille dans un secret partagé », Ghada Hatem, fondatrice de La Maison des femmes.  

 


Sous le toit de La Maison des femmes

En 2020, malgré la crise sanitaire, La Maison des femmes est restée présente et mobilisée toute l’année. Cette rubrique du rapport présente les nouveautés et les avancées qui ont enrichi et personnalisé les parcours de soins des patientes : permanence administrative, renforcement de l’accompagnement juridique, ateliers d’amélioration de l’estime de soi, prise en charge psycho-corporelle…

 

De nouveaux soutiens pour La Maison des femmes

 

2020 a été marquée par une mobilisation extraordinaire, avec l’arrivée de nouveaux soutiens, la confiance renouvelée de partenaires historiques et la générosité de tous les donateurs et donatrices. La crise sanitaire n’y est pas étrangère et a motivé de nombreux acteurs et actrices : entreprises, fondations et grands donateurs, à s’impliquer et accompagner la structure en cette année si particulière. C’est aussi cette générosité qui permet à La Maison des femmes d’être aujourd’hui un acteur clé de la lutte contre les violences faites aux femmes.

 

Un peu plus loin

Collectes sur les réseaux sociaux, campagnes de sensibilisation, nouveaux ateliers, de multiples projets ont vu le jour l’année dernière et témoignent du dynamisme de la structure dans un contexte particulièrement difficile.  2020 aura surtout été marquée par le début des travaux de l’extension de La Maison des femmes, symbolisé par ce mur qui tombe du ciel, mais aussi par des actions hors les murs, dans les domaines du plaidoyer, de la prévention, de la formation et de la sensibilisation.

 

=> Consulter notre rapport 2020

Partager